Session Trad #8 au P’tit Café + restitution projet “l’Autre”

Musiciens, chanteurs, danseurs, curieux, venez partager un moment convivial autour d’un verre et de quelques airs à danser !

Une session est une réunion de musiciens plus ou moins informelle, pour converser et jouer de la musique traditionnelle. La Session Trad’ propose d’adapter le concept d’une Irish session aux musiques traditionnelles d’Auvergne et du Centre-France. Afin de donner à cette Session Trad’ #8 une couleur locale, un air issu des fonds de collecte de Haute-Loire est proposé en version audio ci-dessous :

Pierre laboura

Pas de scène, pas de sono mais un instrument et une envie de jouer ensemble tout en partagant un verre au P’tit Café, café associatif de la place du Marché Couvert au Puy-en-Velay.

Exceptionnellement la session sera accompagnée d’une restitution d’un projet de La Nòvia : “l’Autre”

 

Le collectif La Nòvia sera en résidence en Haute-Loire en partenariat avec la MPT de Chadrac et la Grange des Vachers. Dans ce cadre, le collectif propose un petit concert de restitution de résidence de sa prochaine création autour du chant : ” l’Autre ” à l’occasion de la session trad au P’tit Café.

D’une part, un monde de voix d’hommes (Basile Brémaud, Jacques Puech et Clément Gauthier), avec un répertoire immense – celui du Massif Central -, une pratique de l’oralité, du chant libre, du bourdon et une connaissance des musiques expérimentales.

D’autre part, un monde de voix de femmes (Christel Boiron, Isabelle Deproit) aux multiples possibilités vocales, issues de la tradition de la musique écrite, avec une maîtrise de la polyphonie, habituées au travail de défrichage qu’exige les musiques contemporaines.

Faire se rencontrer le masculin et le féminin, l’oralité et l’écriture, les pratiques des musiques traditionnelles et contemporaines, c’est unir des mouvements à priori contraires, non pour les fusionner, les dissoudre, les affaiblir, mais pour les faire se frotter, se bousculer, s’interrompre, se questionner par un travail d’improvisation, d’expérimentation, d’écriture (orale, écrite, de procédés).

S’appuyant sur un corpus de chants du Massif Central ayant pour thème narratif les relations amoureuses, l’ensemble vocal ainsi né fera sonner les voix et les acoustiques des lieux. Il fera apparaître, disparaître les mélodies, les textes, les bourdons, les histoires.

Rendez-vous le jeudi 22 Février, à partir de 20h !

Renseignements : CDMDT43 – 04 71 02 92 53

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code