Mise en ligne de la cartographie sonore Infrasons

INFRASONS

PATRIMOINES SONORES D’AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

En 2019, le CMTRA s’est associé à l’Agence des Musiques des Territoires d’Auvergne (AMTA), pour créer une plateforme numérique de valorisation des patrimoines sonores régionaux. Le résultat de ce partenariat au long cours, Infrasons, est désormais en ligne :

WWW.INFRASONS.ORG

 

INFRASONS : QU’EST-CE QUE C’EST ?

INFRASONS est une plateforme internet regroupant chants, airs instrumentaux, récits de vie, contes, langues et légendes collectés depuis près d’un siècle sur le territoire d’Auvergne-Rhône-Alpes. Des sons qui s’expriment et se transmettent dans l’intimité de la famille, des fêtes sur les places publiques, dans les bals ou la solennité des lieux de culte, au travail ou simplement dans la rue, et qui constituent le patrimoine sonore de la région.

Depuis des décennies, collecteurs, musiciens, ethnologues et passionnés ont tendu leurs micros vers ce monde sonore. Des milliers d’heures d’enregistrement témoignent de la grande diversité culturelle du territoire. Des répertoires chansonniers de tradition orale d’Ardèche et de Haute-Loire au raï de la Place du Pont à Lyon, du francoprovençal au bambara, de la tarentelle venue d’Italie aux formes improvisées de bourrées d’Auvergne, c’est une richesse immense qui s’offre à nos oreilles.

INFRASONS est aussi une carte interactive, une cartographie du patrimoine sonore qui permet de localiser précisément le point du territoire où a été enregistré chacun de ces sons. De lier le patrimoine sonore au patrimoine bâti, au patrimoine naturel et à l’histoire. De faire résonner ces sons avec les montagnes, les quartiers, les places ou les vallées dans lesquels ils s’expriment, de raconter leur histoire et leurs transformations. Ne nous y trompons pas : il n’est pas question ici de fixer ce patrimoine, de lui attribuer  des coordonnées géographiques pour l’éternité, de l’assigner à résidence. Car les infrasons « se propagent très bien dans tous les milieux. […] Leur source peut donc être très éloignée (centaines à milliers de kilomètres)” On les dit même « omnidirectionnels », ce qui rend« difficile la localisation de l’origine de nombreux infrasons.”

Le patrimoine sonore est plastique et mobile, il voyage et se recompose sans cesse. Pour l’appréhender au mieux, le comprendre et, pourquoi pas, le transmettre, INFRASONS accompagne ces archives sonores de parcours thématiques, de ressources pédagogiques, de dossiers documentaires et d’outils de médiation.

 LES PORTEURS DU PROJET

INFRASONS est un projet du Centre des Musiques Traditionnelles Rhône-Alpes (CMTRA) et de l’Agence des Musiques des Territoires d’Auvergne (AMTA).

Créé en 1991, le Centre des Musiques Traditionnelles Rhône-Alpes est une association qui œuvre à la valorisation des traditions musicales et des patrimoines culturels immatériels de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Structure pionnière dans la reconnaissance des musiques de l’immigration, le CMTRA est à l’écoute de la diversité culturelle des territoires ruraux et urbains et participe à la mise en œuvre des droits culturels. Il anime un réseau régional qui réunit amateurs et professionnels de la culture, du patrimoine et de l’éducation autour de la pratique, la transmission, l’étude et la découverte des musiques traditionnelles, des musiques du monde et des cultures de l’oralité. Labellisé “Ethnopôle” par le Ministère de la Culture et de la Communication et accrédité au titre de la Convention Unesco pour la sauvegarde du Patrimoine Culturel Immatériel, le CMTRA est un pôle de médiation scientifique, de ressources documentaires et de recherches collaboratives sur le thème« Musiques, Territoires, Interculturalités ».

L’Agence des Musiques des Territoires d’Auvergne (AMTA), travaille depuis plus de 30 ans à collecter et valoriser le patrimoine oral de l’Auvergne, avec la musique pour domaine de prédilection. Depuis une dizaine d’années, les équipes de l’Amta et l’ensemble des centres départementaux, se sont ouvert à l’ensemble du patrimoine immatériel avec les outils combinés de l’archive sonore, de la réalisation vidéo ou du webdocumentaire, en développant une méthode originale en appui sur ses compétences dans le domaine de la collecte du récit de vie. Elle a notamment été, en 2015, labellisée par la Commission Française Nationale de l’Unesco au titre d’ONG “Experte du Patrimoine Culturel Immatériel” et intervient auprès de nombreuses collectivités au sein de projets d’aménagement du territoire, de développement culturel ou touristique à l’écoute des habitants.

Depuis la fusion des régions en 2015, le CMTRA et l’AMTA ont engagé un travail collectif de valorisation des archives du patrimoine oral régional, mutualisant leurs compétences, leurs réseaux et leurs moyens techniques. INFRASONS est l’aboutissement de ce projet partenarial au long cours.

 UN PROJET EN CONSTRUCTION

Construire une cartographie du patrimoine oral d’une région aussi vaste et diverse qu’Auvergne-Rhône-Alpes est un projet ambitieux et de long terme. Parce qu’il faut bien commencer quelque part, le CMTRA et l’AMTA ont choisi de se concentrer sur la tradition chansonnière de deux départements, l’Ardèche et la Haute-Loire. Ce corpus sera enrichi prochainement d’autres archives sonores, collectées sur d’autres territoires et à d’autres époques. Les musiques migrantes de Lyon, de Saint-Étienne ou de Clermont-Ferrand y trouveront leur place, tout comme les polyphonies alpines, les musiques métissées des bassins miniers en Auvergne, le patrimoine musical particulier de la montagne Bourbonnaise ou la musique à danser au violon de l’Artense et du Cézallier. Un programme annuel d’enrichissement de la cartographie permettra, à moyen terme, d’offrir un large panorama sonore du patrimoine oral régional.

 LES PARTENAIRES OPÉRATIONNELS

INFRASONS est un projet ouvert et collaboratif. Il a vocation à accueillir des contributions sonores d’autres associations et institutions patrimoniales et de particuliers qui travaillent au quotidien le patrimoine oral. Le réseau documentaire dédié aux archives sonores, coordonné par le CMTRA, sera particulièrement mobilisé pour enrichir les collections valorisées sur la cartographie.

 INFRASONS s’appuie également sur les réseaux de lecture publique des territoires de la région. Conçu comme un outil de médiation culturelle, INFRASONS s’installe dans les salles de lecture, et le CMTRA et l’AMTA proposent des formations aux médiateurs des structures culturelles et patrimoniales accueillant du public.

LES PARTENAIRES INSTITUTIONNELS

INFRASONS est soutenu par la Drac Auvergne Rhône-Alpes, dans le cadre de l’appel à projet « numérisation et valorisation de contenus culturels », la Région Auvergne-Rhône-Alpes dans le cadre de l’appel à projet « Patrimoines et numériques » et le département de l’Ardèche.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code