Vendredi 26 juillet 2019

* 3ème soirée du festival *

Programme à télécharger: Livret NB2019


>>> Billetterie <<<


  • 18h00 / Concert dans la Chapelle :

Louise
Auvergne, Dauphiné

Mathilde Karvaix, Clémence Cognet, Béatrice Terrasse
(chant a cappella)

Louise c’est trois filles qui chantent ensemble mais pas toujours la même chose… enfin si, elles chantent bien la même chose ces trois filles, d’anciennes et belles chansons traditionnelles, mais pas toujours ensemble et pas vraiment la même chose … Louise est trois fois une chose chantée ensemble, mais selon l’emplacement de nos oreilles on peut aussi entendre un ensemble de choses chantées à trois, mais à vrai dire ce n’est jamais vraiment trois fois la même chose, vu que dans l’ensemble ce n’est jamais trois fois la même Louise.



  • 21h / Bal traditionnel :

Tsapluzaïres
Massif Central (Cantal, Corrèze, Haute-Loire, Puy De Dôme)

Simon Guy (Violons, voix ) et Wilton Maurel ( Violons, voix) 

Tsapluzaïres

 

“Tsapluzaïres”: tailleurs de bois inspirés, artistes instinctifs, faiseurs de copeaux et perdeurs de temps. Simon Guy et Romain Maurel jouent dans la catégorie “racleurs de cordes”. A la recherche de leur propre art dans le ciselage des duramens mélodiques du Massif Central, ils rodent ensemble un langage musical du copeau et de l’épluchure, des restes et des traces.
En bal, les tsapluzaïres vous invitent à partager dans la danse la rencontre de leurs imaginaires.


 

 

 

Ma Petite
Poitou/Vendée

Perrine Vrignault (voix, accordéon diatonique), Thomas Fossaert (Saxophone soprane),
Maxime Barbeau (accordéon diatonique), Maxime Dancre (Percussion)

Ma Petite

“Cela fait maintenant plusieurs années que Perrine Vrignault, chanteuse et accordéoniste, explore le chant traditionnel poitevin avec une fraîcheur déconcertante.
Pour ce tout nouveau quartet de musique à danser, elle fait appel à trois musiciens aussi libres et aventureux qu’elle. Les “deux Maxime”, Dancre et Barbeau, proposent des chemins rythmiques hypnotiques redoutables. Thomas Fossaert, quant à lui, maquille le saxophone en poisson pilote improvisateur. Le souffle continu devient lyrisme, participant à cette grande transe collective.
C’est un bal qui colle au corps pour le bonheur de tous, et comme on est obligé de rien, peut s’écouter également les yeux fermés”
Julien Padovani

 

 

 

Kabbak
Musiques des balcons d’Auvergne

Sandrine Lagreulet (Cabrette, chant), Ernest Bergez (Percussions, violon),
Hervé Capel (Accordéon chromatique)

KABBAK

Ce palindrome, aux accents de l’Est, révèle un trio pourtant bien Auvergnat, qui revisite le mythique couple cabrette-accordéon, grâce à un répertoire tout en compositions. Les percussions analogiques, qui viennent se mêler au jeu riche et cadencé de l’accordéon, et à l’énergie sauvage de la cabrette, apportent à ce trio une bonne dose d’originalité et de modernité.


>>> Voir la soirée du Samedi 27 Juillet <<<

Les commentaires sont fermés