Mercredi 27 Juillet 2016

Soirée d’ouverture – Entrée libre !

18H30 Apéro-Concert

Granite

Sébastien Lagrange (Accordéon chromatique), Didier Gris (Violon)

“Après des années de scènes partagées ensemble dans diverses formations musicales, Didier et Seb ont décidé de créer ce duo aux multiples influences de musique trad. (compositions, Québec, Irlande, Morvan, etc. …). Certains moments du concert donnent envie de se lever et de danser et par moment la sensibilité des deux garçons explose sur les morceaux lents ! L’un à l’écoute de l’autre, ces deux gars se donnent la parole et sont à l’écoute ! Les compositions rejoignent la tradition ce qui fait de leur musique une musique complètement actuelle – ça swing !
Une bien belle discussion à base de notes de musique ! Le mieux est encore de venir partager ce moment agréable avec eux !”

Plus d’infos sur www.facebook.com/duogranite

20H30 Bal traditionnel

Auvergnatus

Jean Blanchard (banjo ténor), Laurence Dupré (violon), Fabrice Lenormand (cabrette), Thomas Restoin (accordéon)

“Au tout début du XXe siècle, dans les bals auvergnats à Paris, on assiste à un formidable brassage de musiques, de musiciens et d’instruments. Ce mélange va engendrer dans l’entre-deux-guerres plusieurs styles dont le répertoire musette, le swing musette ou le folklore auvergnat. Ces répertoires du bal auvergnat à Paris n’ont jamais cessé d’être joués et leur vigueur est restée intacte, réellement transmise de génération en génération. Ces mélodies au fort caractère portent en elles les dimensions qui permettent leur évolution permanente dans le cadre de structures solides. En ce début de XXIe siècle, toutes ces musiques sont bien vivantes et pratiquées et dansées à corps perdu par de nouvelles générations de passionnés. Liées physiquement, rituellement à la danse, ces mélodies de bourrées, scottishs, valses et polkas sont caractérisées par un tempo très précis, et un discours rythmique particulier, la  “cadence”. Les pas des danseurs sur le parquet du bal en sont la formidable dynamique.

C’est dans cet héritage en mouvement que s’inscrit Auvergnatus. Le groupe réunit la cabrette, l’accordéon, le violon et le banjo, lui-même débarqué des États-Unis en 1916-1917.”

Plus d’infos sur http://jeanblanchardb.free.fr/Cornemuses/Auvergnatus.html

Tornamai

Basile Brémaud (chant, violon, peses), Clément Gauthier (chant, chabrette, boudègue, tambourin à cordes), Mana Serrano (violon, chant), Nicolas Roche (mandoline, mandole, banjo, kartals, chant)

“Le bal qui débogue”

“4 amoureux des Cévennes dont la musique est ensauvagée de bourrées et de rigaudons. Comme châtaignes au feu, Tornamai fait rôtir la mémoire des cordes et du chant, pour délivrer un balèti à l’énergie ardente.”

Plus d’infos sur https://tornamai.wordpress.com/2014/10/18/tornamai/

Les commentaires sont fermés